Logo Magazine
Photo Magazine

Les insulaires Jean-Pierre Duchesne (à gauche) et Bernard Tessier
sont passés maîtres dans l'utilisation du réseau Internet.


Le réseau Internet n'a plus de secrets pour eux

Deux insulaires remportent le premier prix d'un concours international

Lorsqu'ils se sont initiés à l'Internet il y a moins de deux ans, les insulaires Bernard Tessier et Jean-Pierre Duchesne ne se doutaient pas qu'ils remporteraient un jour le premier prix d'un concours international.

Par Marc Portelance

Par contre, ces deux insulaires ont tellement eu la piqûre pour ce nouveau moyen de communication qu'ils ont mis sur pied leur propre firme de conseillers en Internet nommée Noranet.

C'est le site de cette entreprise basée à l'Ile des Soeurs qui a remporté le premier prix du concours les «Webs d'or» dans la catégorie Commerce. Ce concours, organisé à l'échelle mondiale par France On-Line, visait à faire la promotion de la francophonie chez les usagers de l'Internet.

Les «internautes» (utilisateurs de l'Internet) étaient invités à visiter les sites des 1275 participants répartis en 11 catégories distinctes. Par la suite, ils pouvaient voter pour leur site favori.

«Lessurfers visitaient les sites et votaient pour le plus intéressant en laissant leur adresse électronique», explique Bernard Tessier, un ingénieur civil qui a travaillé plusieurs années dans le domaine de l'informatique.

• • •

Non seulement le site Noranet a-t-il totalisé le plus grand nombre de votes dans la catégorie Commerce avec 1129 voix, mais c'est aussi le site qui a remporté le plus de votes, toutes catégories confondues.

«Noranet est le site français le plus populaire au monde aujourd'hui selon le vote des électeurs», a dit M. Tessier en entrevue.

Pourtant, rien ne laissait présager un tel succès. Les deux insulaires avaient appris assez tard l'existence du concours et ils n'avaient inscrit leur site que le 17 décembre dernier, quelques semaines après le début de la compétition. À ce moment, le site de Québec-Téléphone était en première place dans la catégorie Commerce.

Mais au fil des semaines, le site de Noranet accumulait les votes et se hissait toujours un peu plus haut parmi les participants. Il a finalement atteint la première position avant de se bâtir une avance presque insurmontable. À tel point que le deuxième site le plus populaire dans cette catégorie a cumulé 170 votes.

• • •

Lorsqu'ils ont inscrit leur site, MM. Tessier et Duchesne ne s'attendaient pas du tout à remporter un prix. Ils espéraient seulement obtenir un peu de publicité pour leur compagnie en se classant parmi les dix premiers sites.

«Dans les deux dernières semaines, nous avons fait un sprint final en faisant des campagnes de publicité un peu partout sur Internet. À toutes les heures, on pouvait voir le décompte des votes qui augmentait», raconte M. Duchesne.

Les deux insulaires sont d'avis que leur habileté à attirer les internautes vers leur site a largement contribué à leur victoire. Leur technique consistait à annoncer le concours dans les sites où les usagers de l'Internet se regroupent pour discuter de sujets divers.

«On a développé un discours pour aller chercher les gens où ils se trouvent», précise Bernard Tessier.

 

Une petite polémique

Cette approche n'a toutefois pas plu à tout le monde. Après avoir été déclarés champions le 21 février dernier, les fondateurs de Noranet ont essuyé les critiques d'un autre concurrent qui mettait en doute les moyens utilisés pour attirer les internautes vers le site de Noranet.

«Le type en question a présenté une analyse qui conclut que les résultats défient les lois des statistiques et des probabilités», raconte Bernard Tessier.
Les organisateurs du concours ont vite mis fin à cette petite polémique en laissant savoir que les votes provenaient d'utilisateurs distincts répartis un peu partout dans le monde.

«C'est normal qu'il y ait des mauvais perdants. Mais ça prouve que nous avons réussi à communiquer et non seulement à afficher notre message», est d'avis Jean-Pierre Duchesne.

• • •

Les deux spécialistes de l'Internet entendent bien sûr utiliser leur premier prix pour mousser les services de leur firme. Noranet s'adresse aux entreprises qui veulent s'afficher sur Internet, mais qui connaissent mal ce nouveau mode de communication.

«Notre force se situe dans la commercialisation des sites», explique M. Duchesne. Ce dernier s'occupe surtout des tâches administratives et du marketing chez Noranet, tandis que Bernard Tessier est le spécialiste de l'Internet.

«Jean-Pierre est le rêveur, le visionnaire, alors que je suis l'expert en Internet. On se complète bien», conclut M. Tessier. Les internautes qui ont voté pour Noranet aux «Webs d'or » seraient sûrement d'accord avec lui.

L'adresse électronique du site Noranet est la suivante: http://noranet.com.

Ligne Noranet