Content-type: text/html
 parc Elgar, Ile-des-Soeurs

Bienvenue à la Coalition des Amateurs de Tennis (CAT)
de L'Île-des-Sœurs


amateurs de tennis La Coalition des Amateurs de Tennis de L'Île-des-Sœurs (CAT) représente les amateurs de tennis qui appuient le projet d'aménager huit tennis extérieurs en terre battue comprenant un pavillon rassembleur dans le quartier de L'Île-des-Sœurs.

But
Entre autres, ce projet adresse deux pôles démographiques en forte croissance. Pour les jeunes, on vise le développement d'habiletés tandis que pour les seniors, on cible l'amélioration de la santé (chevilles, genoux, dos) et le prolongement de leur participation à cette activité sportive en plein air. Les bienfaits d'une surface lente et coussinée, caractérisée par sa glissance, permet d'atteindre ces objectifs.

Gestion des tennis en terre battue
La CAT suggère la formation d'un organisme sans but lucratif (OSBL) avec un conseil d'administration composé de bénévoles pour assurer un entretien de première qualité et le bon fonctionnement quotidien des installations. Cet OSBL aurait comme mandat de fournir une programmation d'activités sportives et sociales destiné aux résidants de Verdun à des tarifs raisonnables.

logo Montreal-Verdun Un projet reconnu
Ce projet de quartier et de proximité, réclamé par les résidants au cours des dernières années, a été reconnu par l'équipe Tremblay-Trudel en 2009 avec un engagement d'agir rapidement. Nous souhaitons voir la mise en oeuvre de ce beau projet à temps pour la saison 2011.

Offre de collaboration
La CAT offre sa pleine collaboration pour aider les élus et les fonctionnaires de l'arrondissement à réaliser un projet rassembleur fortement appuyé par les amateurs et, dans la mesure du possible, l'ensemble des résidants. Nous souhaitons offrir aux contribuables plus d'avantages à moindres coûts que tout autre forme d'investissement public.

Actions entreprises ou en cours
La CAT tient à remercier le maire Trudel, notre conseillère Andrée Champoux et Mme Diane Vallée, directrice des sports et loisirs pour leur implication dans ce projet.

logo Roland Garros D'abord, c'est en consultant les amateurs de l'île au cours du temps que nous avons constaté l'enthousiasme à l'idée de jouer sur la surface rendu célèbre à Roland Garros. Cependant, la préoccupation exprimée le plus souvent touchait l'importance d'un entretien quotidien et annuel. Nous avons donc consulté des spécialistes du tennis concernant l'art, mais surtout, la meilleure façon d'aménager la terre battue (méthodes de construction, entretien de l'infrastructure et animation du site).

Nous avons également fait des recherches auprès d'organismes sportives au Canada (Tennis Québec et Tennis Canada) et en Europe (Terre Battue.org).

Nous trouvons révélateur le rendement supérieur (fréquentations et le peu d'espace nécessaire) d'un tennis en rapport avec d'autres plateaux sportifs.

population croissante À partir des statistiques de fréquentation de l'arrondissement, nous avons examiné l'impact d'une population en forte croissance sur les 12 terrains existants. Les chiffres de population 1971-2006 proviennent de statistiques Canada.

L'impact de la proximité
Bon an mal an, la présence de six terrains à Woodland n'attire qu'une dizaine de joueurs de l'île. Lorsque interrogés, ces derniers s'emballent à l'idée de pouvoir jouer dans leur quartier. Un nombre indéterminé se rendent dans d'autres municipalités pour profiter de la terre battue.

trafic ids-woodland Une analyse plus poussée révèle que l'aller-retour IDS-Woodland est de 13,5 Km au centre de l'île (parc Elgar). Sans trafic, le trajet prend 29 minutes. Pour chaque personne, le coût des déplacements en auto est de 285 $ par saison (2x par semaine de mai à septembre) et consomme 21 heures en voiture. En supposant le déplacement de 105 joueurs de l'île vers Woodland, ces gens conduirait 62 000 Km et cela produirait 375 000 pieds cubes de CO2 dans l'atmosphère.

developpement durable En plus d'économies en temps et en $$, nous concluons qu'investir dans un service de proximité à l'île, où la demande est très forte, est un bel exemple d'un véritable «développement durable» qui servira bien la génération présente et celle du futur.




ou amenager Où aménager ?
Finalement, nous arrivons à quantifier les besoins futurs et identifions 9 emplacements possibles pour ces nouveaux terrains. Bref, nous recommandons 20 terrains (12 durs gratuits et 8 en terre battue tarifiés) pour desservir une population de 23 000 résidants. Sans exclure le parc Archambault ou d'autres sites, nous avons privilégié le parc Elgar pour aménager un pavillon et huit tennis en terre battue.

Discussions en cours
Jusqu'à présent nous avons rencontré les représentants de l'arrondissement à quatre reprises entre le 13 septembre 2010 et le 2 février 2011. Lors de la première rencontre, nous avons remis à mme Champoux une mini pétition signée par 54 amateurs en faveur du projet proposé par la CAT.

Comme première étape du projet, nous accueillons favorablement la proposition du maire Trudel de convertir 4 terrains durs du parc Elgar en terre battue (tarifiés) pour la saison 2011. Cela rejoint notre idée originale. Reste à discuter de l'emplacement du pavillon et des 4 autres en terre battue et la restitution de 4 terrains durs gratuits ailleurs sur l'île selon un échéancier le plus court possible.

Accréditation par l'arrondissement
La CAT tient à remercier mesdames Diane Vallée et Marlène Gagnon pour leurs précieux conseils et offres d'assistance quant à l'incorporation d'un OSBL ainsi que la procédure à suivre pour sa reconnaissance par l'arrondissement. Les documents menant au statut d'organisme reconnu ont été soumis pour approbation.

logo CAT footer Coalition des amateurs de tennis de L'Île-des-Sœurs (CAT)