entete

Plan d'action - éclairage des rues de L'Île-des-Sœurs


logo aprids



Le 1er juin 2009

Monsieur le Maire Claude Trudel
Arrondissement de Verdun



OBJET : Plan d'action - éclairage des rues de L'Île-des-Sœurs


Monsieur le Maire,

Nos lettres du 5 avril et du 21 mai dernier demeurent jusqu'à présent sans réponse. Veuillez pardonner notre impatience, mais notre inquiétude face à ce dossier ne cesse de croître.

Manifestement, l'arrondissement a la responsabilité d'agir avec célérité compte tenu des lacunes sérieuses identifiées et documentées.

Toujours dans l'optique de notre volonté à collaborer avec l'administration, nous avons préparé un plan d'action. Quoique imparfait, nous croyons que vous serez en mesure de l'apprécier et d'y apporter des améliorations.

D'ici à la fin de juin 2009 :

  • Remplacer toutes les lampes et tous les ballasts défectueux sur l'île.
  • Nettoyer tous les lampadaires pour améliorer le flux de lumière.
  • Éliminer les sources de nidification de maringouins dans l'eau stagnante qui s'accumule dans certains lampadaires.
  • Vérifier l'état des boulons des poteaux qui soutiennent les lampadaires.

Dans les prochains 90 jours :

  • Émonder les arbres pour dégager le flux de lumière.
  • Exécuter une surveillance permanente et régulière et un suivi des actions correctives appropriées pour assurer qu'un tel retard d'entretien ne se reproduira plus.
  • Éliminer les trous noirs surtout aux intersections, là où se trouve les traverses de piétons et les abribus ainsi que les sentiers pédestres dans les parcs Elgar et Lafontaine.
  • Porter une attention spéciale aux carrefours giratoires.

Un plan à moyen terme (12-18 mois) :

  • Remplacer/rehausser cette infrastructure vieille de plus de 40 ans dans certains secteurs.
  • Adopter une politique de l'éclairage « moderne » qui respecte les normes récentes de l'IESNA.
  • S'inspirer des mesures appropriées de l'IDA (International Dark Sky Association) pour mieux protéger notre environnement nocturne et notre patrimoine céleste.
  • Étudier lesquelles des nouvelles lampes (LED ou INDUCTION vs HPS) permettrait de diminuer substantiellement les coûts d'énergie, de l'entretien et de remplacement. Incorporer les recommandations dans une politique d'éclairage en harmonie avec le développement durable.

Dans l'attente de votre réponse, veuillez recevoir, monsieur le Maire, l'expression de nos sentiments distingués.

Bernard Tessier
Administrateur, APRIDS



Cabinet du maire et des conseillers
4555, rue de Verdun
Verdun (Québec)
H4G 1M4


Le 9 juin 2009

Monsieur Bernard Tessier
Administrateur - APRIDS

Objet : Éclairage quartier de L'Île-des-Soeurs


Monsieur,

J'ai bien reçu la correspondance que vous avez adressée à mon attention le 1er  juin dernier relativement à l'objet cité en rubrique et je l'ai immédiatement fait suivre à monsieur Pierre Boutin, directeur des travaux publics et adjoint au directeur d'arrondissement afin qu'il prenne les mesures appropriées pour régulariser la situation.  

Monsieur Boutin m'a d'ailleurs informé que les travaux « mineurs » tel le remplacement des lampes et des ballasts avaient été effectués dans les jours qui ont suivis le constat de la situation par monsieur Jean Cardin, chef de division - ingénierie, lors de la tournée qu'il a effectué dernièrement en votre compagnie. Quant aux travaux « majeurs » (remplacement de lampadaires, émondage d'arbres, etc.), les gens concernés sont à planifier leur réalisation. À cet effet, nous portons à votre attention que certains types de lampadaires sont maintenant discontinués, ce qui crée une problématique importante quant à leur remplacement. C'est d'ailleurs le cas du lampadaire manquant sur le boulevard de l'Île-des-Sœurs, près de la rue Darwin.

Je termine en vous remerciant de l'intérêt que vous portez à la sécurité dans votre quartier et à vous assurer que nous continuons à exécuter consciencieusement notre travail pour offrir un environnement agréable et sécuritaire pour l'ensemble des citoyens de l'arrondissement de Verdun. Si jamais des renseignements supplémentaires vous étaient nécessaires dans ce dossier, je vous invite à communiquer directement avec monsieur Pierre Boutin au 514 765-7180.  Il se fera un plaisir de vous répondre.

Veuillez agréer, monsieur Tessier, l'expression de mes sentiments distingués.

Le maire de l'arrondissement,



Claude Trudel

c.c.
M. Gilles Baril, directeur d'arrondissement
M. Pierre Boutin, directeur des travaux publics et adjoint au directeur d'arrondissement
M. Jean Cardin, chef de division ingénierie
M. Marc Touchette, conseiller d'arrondissement



logo aprids

Le 31 août 2009

Monsieur le Maire Claude Trudel
Arrondissement de Verdun

Remise de main à main lors de la séance du conseil du 1er septembre 2009.



OBJET : Déficiences de l'éclairage des rues de l'IDS


Monsieur le Maire,

Comme suite à nos lettres du 21 mai et du 1er juin 2009 dans ce dossier, nous n'avons reçu de votre part qu'une lettre en termes très généraux, datée du 9 juin dernier.

Nous avions pourtant relevé de nombreuses déficiences qui pouvaient être réparées facilement. Or, notre relevé du 24 août dernier, dont vous trouverez ci-joint un tableau, démontre qu'il reste encore deux déficiences sérieuses et que quatre nouvelles s'y sont ajoutées, dans le même court trajet exactement que celui que nous avions suivi pour le tableau du mois de mai. De plus, nous n'avons constaté aucun élagage d'arbre ni nettoyage des lampadaires obscurcis par la poussière, les toiles d'araignées, etc.

Lors de la tournée du 20 mai dernier avec messieurs Touchette et Cardin, de l'eau dans le lanterneau de plusieurs lampadaires du parc de la Fontaine avait été constatée. La semaine dernière, il y avait encore de l'eau dans 15 lampadaires. Absolument rien ne semble avoir été fait.

Enfin et surtout, notre proposition d'un plan d'action paraît bien être tombée dans l'oubli. Or, certaines actions étaient urgentes d'après nous et auraient dû faire déjà l'objet d'interventions de la part de Verdun.

La question se pose donc maintenant :
comment cet état de choses peut-il se justifier?

Veuillez recevoir, Monsieur le Maire, l'expression de nos sentiments distingués.

 

Bernard Tessier
Administrateur, APRIDS

p.j.

Lampadaires défectueux ou manquants à l'IDS
Visite de quelques rues après 21h le 24 août 2009
Johanne Jetté et Bernard Tessier - APRIDS
Rue Lampadaires défectueux Remarques
Carrefour giratoire de l'entrée (tiges vertes) 1 : Côté N.O., type cobra avec 2 lampes Réparé
Boul. IDS (dir. sud, à moins de 100m. du carrefour) 2 : Côté ouest et
1 : du côté est
Réparé
Boul. René Levesque 2 : Un de chaque côté du boul. Passage de piétons derrière Jean Coutu Réparé
Grande Allée - Entre le boul IDS et De la Noue 2 : Côté nord et
4 : du côté sud
Réparé
Boul. Marguerite-Bourgeoys 2 : Côté sud, avant Marie-Leber Réparé
Berlioz 3 : Entre O'Riley et Landreville Réparé
Croissant Darwin 2 : Dans le stationnement Non réparé depuis la visite du 14 mai 2009
Boul. IDS, près du croissant Darwin 1 : lampadaire manquant, côté ouest, remplacé par une boîte rouge Rapporté par l'APRIDS en 2006, Non réparé
De la Métarie 1 : Face au 618 Réparé
Ch. Pointe Sud, angle des Sommets, côté est 1 : lampadaire manquant, remplacé par un cône Non réparé depuis la visite du 14 mai 2009
Face au 254 Berlioz, lampadaire #62 1 : Intermittent Non réparé, identifié le 24 août
Rue Berlioz, lampadaire #76 1 : Intermittent Non réparé, identifié le 24 août 2009
Rue des Nautonniers, sur le coin 1 : Intermittent Non réparé, identifié le 24 août 2009
Boul. Marguerite Bourgeois, 3e en partant de Marie-Leber 1 : Intermittent Non réparé, identifié le 24 août 2009
Parc de la Fontaine - Lanternes infiltrées par l'eau 15 : Certaines emmagasinent plusieurs litres d'eau stagnante. Avec le gel ces dernières risquent d'éclater et de chuter au sol. Non réparé depuis la visite du 14 mai 2009
TOTAL défectueux / manquants 23  
  • Par lampadaire défectueux, on entend soit un lampadaire qui ne s'allume pas du tout ou bien un lampadaire qui s'allume puis s'éteint de façon intermittente.
  • Certains lampadaires qui ne s'allument que sporadiquement peuvent ne pas être répertorié comme défectueux puisqu'ils semblent opérationnels au moment de l'observation.
  • La visite ne couvre que quelques bouts de rues sur environ trois kilomètres, afin d'avoir une idée générale sur l'état de fonctionnement des lampadaires.
lanterne contenant de l'eau stagnante
CONCLUSION
Malgré quelques réparations effectuées depuis le 14 mai dernier, il y a toujours 23 lampadaires défectueux sur ce parcours limité. l'APRIDS peut raisonnablement conclure qu'il existe un problème sérieux, que l'arrondissement doit corriger dans les plus bref délais.


logo aprids

C O U R R I E L
From: Bernard Tessier
Date: Wed, 2 December, 2009 12:26
  To: M. André Savard, conseiller

Cc: Mme Andrée Champoux, conseillère
    M. Pierre-G. Jobin, président APRIDS
    M. Jacques Paquet, trésorier APRIDS
    Mme Élizabeth Chevrier, secrétaire APRIDS

OBJET : Politique de l'éclairage


Bonjour M Savard,

Permettez-moi d'abord de vous féliciter pour votre « new look ».

Je vous remercie du temps que vous m'avez accordé pour discuter de cette question ce mardi 1er décembre au conseil d'arrondissement.

Puisque vous aurez la responsabilité d'élaborer une politique de l'éclairage, voici un extrait des recommandations de l'APRIDS tirées du plan d'action tel que soumis par lettre à l'arrondissement le 1er juin 2009.
http://aprids.ca/let_90601eclairage.htm

  • Adopter une politique de l'éclairage « moderne » qui respecte les normes récentes de l'Illuminating Engineering Society of North America (IESNA).
    http://www.ies.org/

  • S'inspirer des mesures appropriées de l'IDA (International Dark Sky Association) pour mieux protéger notre environnement nocturne et notre patrimoine céleste.
    http://www.darksky.org/

  • Étudier lesquelles des nouvelles lampes (LED ou INDUCTION vs HPS) permettrait de diminuer substantiellement les coûts d'énergie, de l'entretien et de remplacement. Incorporer les recommandations dans une politique d'éclairage en harmonie avec le développement durable.

Je suis convaincu que nos ingénieurs et urbanistes collaborant avec vous-même sauront, avec enthousiasme, relever ce défi.

Les règlements qui découleront de votre politique fera en sorte de bonifier le plan d'urbanisme de Verdun (juin 2005 Chapitre 24) qui souscrit aux principes du développement durable.

J'ose croire que ces renseignements vous seront utiles.

Veuillez agréer, monsieur Savard, l'expression de nos meilleurs sentiments,

 

Bernard Tessier
Vice-président, APRIDS

  w3c